Les cheminées traditionnelles

Une cheminée à bois, c’est-à-dire la cheminée la plus commune et traditionnelle en France, utilise des bûches comme principale source de carburant. Cette solution de chauffage n’est pas raccordée au gaz de ville et n’a aucun impact sur notre facture d’électricité. Il suffit simplement de se réapprovisionner en bois régulièrement.

A l’heure actuelle, plus de 7 millions de français se sont tournés vers des inserts, des poêles et autres cheminées à bois pour agrémenter leurs chez eux. Ce marché est en constante évolution. On estime qu’ils devraient être 2 millions supplémentaires à franchir le cap d’ici l’année prochaine ! Même si le gouvernement peut parfois mettre des bâtons dans les roues dans ce marché de feu, en interdisant par exemple les feux de cheminées en Île de France, la chance est du côté des fans des flammes et des petits moments passés au coin de la cheminée. En effet, la loi a tout simplement été annulée suite à énormément d’oppositions. Mais pour combien de temps ?

Le bois, combustible le plus rentable !

bois

Le prix du bois est la principale motivation des français à se diriger vers la cheminée à bois. En effet, les bûches sont les combustibles les moins chers sur le marché du chauffage. En moyenne, il faut compter entre 0.03 et 0.06 € le prix du bois par kilowatt-heure. Si on compare avec l’électricité, les cheminées à bois sont 3 à 5 fois moins chères (entre 0.12 et 0.14 € par kWh pour l’électricité).

Les bûches sont les combustibles les moins chers sur le marché du chauffage.

En ce qui concerne l’entretien, il est obligatoire de nettoyer le foyer et le conduit de cheminée au moins une fois par an. Le but est tout simplement d’éviter l’encrassement et l’accumulation de débris. Le premier devra s’effectuer avant la saison de lancement des feux de cheminées. Le deuxième sera effectué à la fin de son utilisation. Le coût d’un ramonage de cheminée à bois varie selon plusieurs critères : le type de conduit, l’état général de la cheminée, la configuration de la maison ou encore la région du domicile. En général, il faudra compter entre 60 et 120€ pour un ramonage.

 

Une histoire de design

Le rendement énergétique de la cheminée traditionnelle n’est pas fort. On est aux alentours des 10%. Les utilisateurs de cheminée à bois privilégient l’ambiance conviviale et chaleureuse que cette solution de chauffage procure. On reste émerveillé devant les flammes (presque) éternelles et le plaisir de se réchauffer au coin du feu. Le bonheur est de sentir le bois fumé, entendre le crépitement des bûches que l’on voit s’embraser à quelques mètres de nous. La beauté des cheminées, qui s’adaptent aux différents styles régionaux, utilisant la pierre, la brique ou encore la roche, fait franchir le cap d’un bon nombre de personne. La cheminée classique, encastrable ou encore d’angle est devenue un meuble à part entière. Conservées dans les maisons anciennes de ville ou de campagne, elles investissent également les nouvelles demeures remplies de charme.

cheminee_traditionnelle

 

Découvrez sans plus attendre nos articles sur les autres types de cheminées : les cheminées à gaz, les cheminées électrique et enfin les cheminées au bioéthanol. Et retrouvez toujours nos conseils pour allumer un feu de cheminée ou encore l’entretenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *