Très utilisés dans certains pays, les inserts à
 gaz, ou cheminées au gaz, imitent l’apparence des cheminées traditionnelles tout en réduisant les contraintes liées au feu de bois. Un insert à gaz est un véritable système de chauffage, parfois suffisant comme chauffage principal. 

L’insert à gaz fonctionne en « combustion étanche » grâce à son foyer fermé. La chambre de combustion fonctionne en circuit fermé, un peu comme un moteur de voiture. 

Aujourd’hui, avec les règlementations techniques (RT2012), l’arrivée d’air est contrôlée, et la sortie aussi. On parle d’étanchéité car le circuit jusqu’à la chambre de combustion est hermétique. Il n’y a pas d’air dans le foyer autre que celui amené par le conduit d’arrivée d’air. La vitre est hermétique ainsi la fumée ne peut pas sortir par les joints ni au niveau du point de liaison des conduits. 

Les puissances de chauffe de l’insert à gaz peuvent aller jusqu’à 15 kW, et les rendements sont  spectaculaires : au moins 82 %, elles peuvent chauffer jusqu’à 150 m². 

L’insert à gaz peut être alimenté de deux façons :  

  • raccordement au gaz naturel si l’habitation bénéficie du réseau de gaz de ville ; 
  • raccordement à des bouteilles de gaz liquide. 

L’insert à gaz s’encastre à l’emplacement d’un foyer de cheminée et peut être raccordé à un conduit déjà existant. Si ce conduit n’existe pas, il est donc nécessaire d’en créer un. De plus, l’insert à gaz peut s’installer partoutgrâce à un système de sortie murale. 

Avantages et inconvénients  

L’insert à gaz possède de multiples avantages. En effet, il permet un usage simple, pratique et propre. De plus, l’insert à gaz a une bonne performance de chauffe et permet un pilotage et une régulation à distance. 

Le combustible permet un allumage et une extinction rapide (deux à trois minutes) ce qui facilite son utilisation. C’est un mode de chauffage qui peut atteindre sa puissance maximale en quelques secondes 

Il existe une grande variété d’inserts à gaz allant du plus classique au plus design. Effectivement, les modèles d’inserts à gaz se montrent de plus en plus audacieux et deviennent très tendance. Vous pourrez choisir un modèle d’insert à gaz avec de fausses bûches pour plus de réalisme.  

L’insert à gaz s’adapte à votre cheminée existante ce qui en facilite l’installation mais qui nécessite néanmoins la présence d’un professionnel.  De plus, certains modèles permettent un fonctionnement autonome ainsi vous êtes chauffé même en cas de coupure. 

Cependant, l’insert à gaz ne permet pas de profiter du spectacle d’un feu naturel et, son prix d’achat est assez élevé et le prix du combustible est fluctuant. De plus, le gaz est combustible non renouvelable et ne peut donc prétendre au crédit d’impôt. 

Parlons budget  

La gamme de choix étant très large, celle des prix l’est aussi ! Il est fixé en fonction de la puissance de l’insert, de ses dimensions, de ses couleurs, de ses formes ainsi, un insert à gaz peut couter en moyenne 2000 à 5000. Quant à l’installation, réalisée par un professionnel, comptez environ 500 à 1500€ pour faire installer un insert gaz au sein de votre domicile. Le prix pouvant varier en fonction de la taille de l’insert, de son orientation, mais aussi de la difficulté du produit à installer.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *