L’insert à granulés présente de nombreux avantages en remplacement d’une cheminée traditionnelle : meilleure autonomie, fonctionnement automatique, température maîtrisée, entretien plus facile. En contrepartie, il reste plus bruyant et dépend de l’électricité 

Un insert à granulés s’installe à l’intérieur d’une cheminée ouverte existante ou sur une nouvelle installation. Il fonctionne exclusivement avec des granulés de bois (également appelés pellets). Le chargement en granulés s’effectue par l’avant au moyen d’un tiroir ou par une trappe insérée dans le coffrage de la cheminée. 

L’insert à granulés est basé sur le même mécanisme de chauffage que celui à bûches. Il se distingue grâce à la possibilité d’une meilleure régulation et donc une optimisation de l’utilisation du combustible. Cette fonctionnalité lui permet d’atteindre des rendements bien souvent supérieurs à 80 % et pouvant parfois atteindre 90 %. 

L’insert à granulés possède un système de régulation électronique qui vous assure un confort de chauffage optimalDe plus, la large vitre présente permet au-delà de l’aspect esthétique une meilleure diffusion de la chaleur par rayonnement. 

En choisissant un insert à granulés, vous faites le choix d’un mode de chauffage pratique et vous privilégiez votre confort. 

 

Avantages et Inconvénients  

L’insert à granulés est un mode de chauffage écologique et économique. En effet, les émissions de gaz à effet de serre et de particules fines sont réduites à l’extrême et l’air intérieur reste parfaitement sain. De plus, les inserts à granulés sont appréciés pour leur facilité d’utilisation et leur design contemporain, qui ajoute une touche d’élégance à tous les styles d’intérieur.  

Les granulés, qu’ils soient  en vrac ou en sac, produisent moins de flammes mais nécessitent beaucoup moins de manutention. Le réservoir de l’insert, équipé d’une vis sans fin qui va mener les granulés de bois jusqu’au foyer, peut stocker jusqu’à 15 kilos de combustible pour les plus gros modèles, qui peuvent ainsi fonctionner jusqu’à trois jours sans être alimentés de nouveau. 

On peut estimer le coût des  granulés à 6 centimes le kWh. C’est 2 à 3 fois moins cher que l’électricité et fait du bois une énergie très rentable.

 

Quelques conseils  

 Un bon réglage de la combustion évite l’encrassement. Des consignes d’entretien sont à respecter en fonction des modèles : nettoyage du brûleur, vidage du tiroir à cendres, nettoyage de la vitre. Un entretien périodique doit être réalisé par un professionnel : nettoyage du ventilateur et de l’échangeur de chaleur, ramonage du conduit. 

Avant d’envisager une installation, vous devrez vous assurer que votre conduit de cheminée est conforme aux normes. Les conseils d’un spécialiste du chauffage au bois sont indispensables pour choisir un appareil adapté à votre habitation. La puissance doit être adaptée à vos besoins, à la disposition des pièces à chauffer et à leur niveau d’isolation thermique.

  

Parlons budget 

Le prix d’un insert à granulés va logiquement varier en fonction de plusieurs paramètres tels que les dimensions du produit, la couleur, la marque,
etc. Ainsi, le prix peut donc passer de moins de 1000€ à plus de 3000€ hors fais de pose.
 

Les frais de pose et de raccordement se situent entre 500 € et 1 500 € en fonction des aménagements nécessaires. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *